Ce que les voyants ne vous disent pas…

Si vous n’avez pas eu la chance de tester la voyance par email, nous l’avons fait pour vous à de maintes reprises que nous avons décidé de faire un peu le tour de tout ce qui n’est pas dit. Nous avons eu la chance de pouvoir nous entretenir avec un voyant qui a effacé d’un revers de manche bien des fausses idées et images préconçues que l’on peut avoir du milieu. La première chose qui nous a vraiment étonnés est la manière dont les voyants trouvent leurs clients. Nous avions pensé tout d’abord aux petites annonces pour de la voyance par téléphone que l’on retrouve dans les journaux. Notre ami voyant s’est alors mit à vraiment rigolé en entendant cela. Les petites annonces, c’est tout simplement terminé quand l’on est sérieux car on ne peut plus pratiquer seul à son compte. Pour nuancer son propos, les voyantes et mediums que l’on retrouve (et qui sont sérieux) sont bien sous un statut d’indépendant, souvent en microentreprise (l’ex autoentrepreneur) mais pour trouver ses clients, cela ne se passe pas en direct. Pour pratiquer par téléphone, il faut déjà posséder un numéro audiotel, hors pour en faire la demande, il ne suffit plus juste de payer la location du numéro. Il faudra en effet prouver que vous êtes bien une voyante mais aussi vous conformer au numéro qui sera attribué car les voyants ne peuvent plus que pratiquer sous un seul et même indicatif. Le numéro en lui-même est très cher, de quoi dissuader n’importe quel petit voyant indépendant malheureusement. Il ne reste alors plus que la solution actuelle qui est de devenir un affilié ou prestataire d’une société qui possède le numéro de téléphone de voyance. Ces entreprises s’occupent de pratiquement tout : la mise en relation, le calcul du prix de la consultation et évidemment reverse ensuite un pourcentage aux voyants. L’image de marque de l’entreprise est donc directement mise en jeu avec les voyantes et ces entreprises tiennent réellement à garder leur image de marque. C’est pourquoi il y a des critères de sélection à l’entrée mais aussi des consignes très strictes dont celles de ne jamais faire durer un appel d’une manière artificielle pour gonfler les chiffres mais également de rester le plus professionnel possible en n’ayant jamais l’occasion de pouvoir récupérer un client en lui demandant d’appeler directement sur un numéro de portable ou de fixe. Les voyants sont très surveillés par ces entreprises qui font souvent appels à des clients mystères pour voir s’il n’y a pas anguilles sous roche. Les voyants ne le disent pas mais finalement c’est bien de la voyance de qualité qui est aujourd’hui exigé pour pratiquer sur de l’audiotel. Tant mieux pour nous autres clients, c’est pourquoi la voyance est aujourd’hui beaucoup plus intéressante que quelques années en arrière.